Articles

Affichage des articles du novembre, 2005

Après la sécousse

Image
* http://cultureetdependances.france3.fr/

http://www.monde-diplomatique.fr/2005/02/TESTART/11895

http://www.monde-diplomatique.fr/2005/02/TESTART/11895

http://intervalles.free.fr/jouez.htm

http://intervalles.free.fr

http://www.prcisd.com/interactif/

http://www.prcisd.com/interactif

http://polymages.over-blog.com/

http://polymages.over-blog.com/

Le suicide

Image
Quelle réponse donner à ce que nous vivons aujourd'hui ? Avons nous réellement compris le sens de toute cette violence qui s'est répandue par le feu et par la destruction ? Avons nous pris la mesure du message qu'une partie de la jeunesse nous adresse, mettant ainsi en cause le système de gestion de la société, les politiques diverses de "démocratisation" et d'intégration menées depuis près de quarante ans en direction des populations dites de l'immigration ? Il y a eu certes des volontés. Moult initiatives ont été prises pour construire (reconstruire) ce que certains dans une folie de doctrines avaient décidé de casser (nazisme, colonialisme par exemple). La redynamisation de l'industrie vouée à la production des biens et des services exigeait la participation d'une main d'oeuvre importante que ne pouvaient plus fournir les seules populations des pays directement touchés par la guerre meurtrière de 1939 à 1945. Il a fallu que l'on recour

PolYmages

Image
Vos visages en voiles, Aux lumières tamisées Opaque solitude, Individuelle jouissance, Amours décolorées Solidarité étrange, Voilée par d'abyssales frontières, Sourires de faciès, Sourire polissons ; Cloisons Neuf lunes séquestré, Dans un silence équivoque ; Projections du non sens, Impénétrables égoïsmes ; Maladive méconnaissance Semblables Indifférences, Aux nues fissurées accrochées, Diaphanes existences, Amours obscures Vos philosophies sans référence Devant des portes d’âmes closes Aux civilisations Wisigoth Civilités pygmées et « ottentôtes » Vos coeurs interdits Aux larmes innocentes Enfants martyrs Aux portes d’indifférences Serrure en mots Passe indéchiffrable Vos coeurs interdits Aux cris étouffés De Sarajevo Pleurs de Soweto... De Tchétchénie Et d’ Abidjan Les cris du Congo ensanglanté Kongo asservi, vilipendé Pleurs du Rwanda Et du Burundi en génocide Dans vos coeurs en voile Où dorment en ban lieues Insécurisés, ethnicisés Gardiens d'immeubles Et pol

Fleurs et onde

Image

Photos

Image

Le temps

Ces jours qui viennent m’inquiètent avec leur lot de doute et de catastrophes. Hier, Paris m’a montré la dureté de l'existence. Le feu dans les taudis, le feu dans les cœurs d’enfants, le feu rappelant l’horrible vérité, le mépris, la vanité aussi.  Alors même que le  vingt et unième siècle est déjà dans sa cinquième année et malgré les grandes évolutions scientifiques et technologiques, l’humanité est loin d’avoir compris le sens des valeurs que sont : la liberté, l'égalité, la solidarité et la fraternité.  Paris, hier, était au plus fort du tourment, le feu mettant au grand jour ce que chacun sait mais sur quoi on préfère fermer les yeux et les oreilles. Et souvent on entend les mêmes réflexions insensées :"ils ne sont pas comme nous", «On ne peut voir que leur sourire», «ils sont comme les enfants», «ils n’ont qu’à rentrer chez eux» etc. Il est de nos jours difficile de savoir à qui se fier ! Le politique promet des mesures et des solutions vagues.  L'humanita