Articles

Affichage des articles du octobre, 2008

Rentrer

Ni quand Ni comment Ni pourquoi! La seule chose que l'on sait Si savoir pouvait-on encore C'est de tomber à terre Aller à la terre Renter Au-dedans de sa propre substance Comme dans un profond gouffre Abysses sans fond Où le temps se soumet La déraison en est La reine incontestée Te voilà sans arme Baignant dans ton propre sang Ta propre semence Quel psaume Quelle cantique Peut crier le pardon Rester encore débout Sortir du champ Des incompréhensions Que ne voudrais-tu dormir D'un sommeil aussi profond Sur ce chemin Qui te semble aussi long Que le temps qui t'use A volonté Comme cela est déjà écrit Venir et repartir Le plus dure de tout Est de ne pas savoir Sombrer dans l'ignorance Plaise au ciel Plaise aux vents Qui soulèvent tant la houle Comme des vagues en furie Venir et repartir Comme une vague Qui s'abîme contre la digue Il restera du sable Il restera la roche et les cendres! A la fin des temps Le plus dure c'est de l'ignorer! Le plus dure de to